Sondage de l’Observatoire de la Laïcité (gouvernemental)

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Sondage 2020 sur les Français et la laïcité : 2020. Etude Viavoice pour l’Observatoire de la laïcité

« Un principe essentiel mieux compris, à ne pas modifier mais à mieux appliquer et à dégager des polémiques médiatico-politiques pour qu’il demeure un outil de cohésion nationale »

 Madame, Monsieur,

Veuillez trouver en pièce-jointe la 2e édition du baromètre annuel de l’Observatoire de la laïcité sur « l’état des lieux de la laïcité en France ».

Cette enquête d’opinion, réalisée par Viavoice auprès d’un échantillon de 2000 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus habitant en France, livre 4 constats majeurs :

  1. Les Français expriment un attachement fort à la laïcité telle qu’aujourd’hui définie par le droit (74% des Français). Plus les Français connaissent le droit en vigueur, plus ils se déclarent attachés à la laïcité. Elle constitue pour eux un « principe républicain essentiel » (pour 70% des Français) et qui « fait partie de l’identité de la France » (78%).
  1. Des clivages générationnels et sociaux persistent quant à la connaissance de la laïcité et à l’attachement à ce principe (ex. : 83% des cadres s’y déclarent attachés, contre 60% des ouvriers).

En ce qui concerne « les protections garanties par la laïcité en pratique », se confirment également des clivages entre croyants mais aussi selon le genre (qui n’était pas analysé l’an passé : par ex., 37% des hommes estiment que la laïcité protège tout le monde sans exception, contre seulement 28% des femmes).

 

  1. Les Français sont demandeurs d’une meilleure application de la laïcité (39% la jugent plus ou moins bien appliquée) et d’une plus grande pédagogie de la part des prescripteurs d’opinion.

En l’état, une large majorité juge la laïcité comme trop souvent « associée dans le débat public à des polémiques » (pour 53% des Français) et « instrumentalisée par les personnalités politiques » (pour 68% des Français).

Il en découle que seule une minorité de Français (19%) estiment que « la laïcité, en pratique, est un principe qui rassemble ».

 

  1. Majoritairement, les Français ne souhaitent pas de modification de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l’Etat (45%, contre 24% de Français favorables à une séparation entre l’Etat et les organisations religieuses plus stricte et 10% favorables à une séparation plus souple).

Cette enquête se penche par ailleurs sur les pratiques religieuses des Français.

Pour toute demande complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter par courriel ou par téléphone.

Bien à vous,

Bureau de :M. Jean-Louis BIANCO, Président
M. Nicolas CADENE, Rapporteur général
Observatoire de la laïcité auprès du Premier ministre
101, rue de Grenelle75007 PARISCourriel : secretariat.laicite@pm.gouv.fr
Tél : 01 42 75 76 46 / 01 42 75 76 15

Les commentaires sont fermés.