Activités 2017

  • Activité 2017  :

1- Actions pédagogiques : elles forment toujours l’essentiel des objectifs que nous nous assignons depuis quelques années.

- Il s’agit principalement des interventions dans les Collèges, ceux des BDR dans le cadre des actions pédagogiques du Conseil départemental, et dans une moindre mesure les Collèges du Vaucluse.
- Nous avons poursuivi également nos interventions bénévoles dans les Lycées, les écoles élémentaires et les centres sociaux d’Aix.
Le détail de ces actions peut être obtenu par les adhérents qui en font la demande au secrétariat.

2- Les partenariats :

- Excellent partenariat avec l’ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education d’Aix en Pce) qui nous a associé à ses conférences sur le thème de la Laïcité.
- Nos relations avec le Rectorat sont efficaces et les rencontres avec M. Coutouly sont des plus encourageantes pour la poursuite de nos actions pédagogiques en milieu scolaire.
- Les contacts pris avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse, dans le Vaucluse et au niveau régional pour des interventions auprès de mineurs délinquants ou en danger, n’ont pas encore débouché sur des actions précises.
- Le projet « Laïcité au Pays d’Aix », initiative de l’Amicale des DDEN d’Aix à laquelle  l’OLPA est associé, ainsi que la Ville d’Aix, la FCPE, la PEEP, la MAIF, la Maison de quartier de la Mareschale et l’association M les Arts, se poursuit régulièrement. Le vernissage du « Grand Tableau » peint par les enfants aura lieu le samedi 31 mars  à l’Espace Jeunesse, Bd Aristide Briand.

3- Les Actions de terrain dans les communes :

- L’objectif de faire signer la Charte de la Laïcité dans les services publics n’a pas été atteint cette année ; mais nous ne l’abandonnons pas.
- Nous avons participé comme chaque année à l’ASSOGORA, le forum des associations du Pays d’Aix.
- L’équipe vauclusienne, de son côté, a obtenu des RV avec le Maire d’Apt, vice-présidente du Conseil Départemental 84, a reçu le soutien d’une Conseillère départementale du Canton de Pertuis, et l’annonce d’une réunion de travail en relation avec l’IA84.

4- Nos outils pédagogiques : ils se perfectionnent et sont l’objet de réflexions collectives.
- Faute du financement nécessaire, nous avons dû abandonner le développement d’une méthode pédagogique novatrice que nous avions appelée, en 2016, « Livre Géant de la Laïcité », mais qu’a réalisé notre éditeur Hors-piste en y associant toutefois l’OLPA.

5- Les ateliers « Groupe d’échanges Laïcité » : mis en place depuis août 2015, ont fonctionné avec quelques aléas. Ouverts à tous les adhérents ils font l’objet d’une réflexion sur leur fonctionnement.

6- Le Collectif Laïque : créé à l’initiative de l’obédience maçonnique Grand Orient de France, il regroupe une quarantaine d’associations nationales ou régionales qui défendent la Laïcité et les Droits de l’Homme. Nous participons régulièrement aux réunions mensuelles qui ne laissent pas de s’interroger sur certaines prises de position du pouvoir installé avec la nouvelle majorité et l’absence de toute remise en cause des subventions accordées aux écoles confessionnelles.
Le rapport 2016-2017 est à la disposition des adhérents sous le titre : Pour la Laïcité, pour la République.

7-  les Conférences : Nous nous interrogeons sur l’efficacité de réunions qui ne rassemblent que des militants convaincus. Il nous parait plus important de pouvoir échanger avec les populations qui, faute de comprendre la Laïcité et son caractère législatif, lui sont parfois hostile. Ce sera l’objet de nos recherches : trouver des partenaires susceptibles de nous mettre en relation avec les adultes concernés par le déficit d’instruction républicaine.

8- Enfin, l’action en justice qu’a intentée Mme Forestal contre l’OLPA et pour laquelle elle a été déboutée en 1ère instance, se poursuit puisque les 2 plaignants, Forestal et Bouchet ont fait appel.
Une « sommation interpellative » a été remise aux Editions l’Harmattan par voie d’huissier de justice.